Couverture & Zinguerie

COUVERTURE ARDOISE

L'ardoise est surement un des matériaux de toiture le plus noble et le plus élégant. Un toit en ardoises donne un véritable cachet à une maison, hormis son aspect esthétique c'est un matériau de toiture très performant, isolant et surtout d'une longévité incomparable.
Les différents formats de l'ardoise sont en fonction de la pente du toit, plus la pente est importante plus l'ardoise est petite (des tableaux normatifs indiquent le format de l'ardoise à utiliser en fonction de la pente). L'ardoise se fixe sur des liteaux à l'aide de crochets inoxydables, la pose au clou sur la volige devient très rare. Dans nos régions, les pays producteurs d'ardoises naturelles sont principalement la France et l'Espagne, différentes gammes existent en fonction des besoins et du budget.

COUVERTURE ET BARDAGE ZINC

Il existe différents types de zinc : le zinc naturel, le zinc pré-patiné, le zinc quartz, le zinc pigmento qui apporte une palette plus importante de couleurs. Dans les matières un peu similaires, il existe aussi le cuivre. Dans notre métier, le zinc est utilisé pour réaliser des toitures, des bardages, des gouttières, des chéneaux, des appuis de fenêtre, des habillages de lucarne, des couvertines.... Le zinc est une matière noble qui vieillit bien et se patine dans le temps.
La couverture en zinc présente de nombreux avantages qui sont la facilité de manipulation, d’installation et d’entretien tout en alliant un design moderne et épuré.

TERMES TECHNIQUES

Les faîtages:
Le faîte est la ligne de rencontre haute de deux versants d'une toiture. Le faîtage est l'ouvrage qui permet de joindre ces deux parties. Il doit assurer l'étanchéité de la couverture d'un bâtiment, ainsi que sa solidité.

Les noues:
La noue est l'ouvrage d'étanchéité d'un angle rentrant, ou chaque pièce d'angle composant cette étanchéité ; les techniques diffèrent selon le type de matériau de couverture. Le pied de noue est la partie inférieure de l'ouvrage de raccordement de deux pans de couverture. Lorsqu'un versant pénètre dans l'autre, le pied de noue est dit écharpé, ou en écharpe. Il peut être soit arrondi soit droit, soit en fer-à-cheval.

Les rives:
La rive de toit est l'extrémité du toit côté pignon ; elle suit en général la ligne de plus grande pente et est alors qualifiée de rive droite. Une rive qui n'est pas droite est appelée rive biaise ; si elle n'est pas en saillie, elle présente une avancée plus importante en haut qu'en bas, selon la région et l'architecture ; si au contraire elle est en saillie, elle peut être soit sortante (cas le plus fréquent), soit rentrante.
Une rive peut être ajourée et sculptée et comporter des motifs ornementaux

Les arêtiers:
L'arêtier désigne l'ouvrage d'étanchéité entre deux versants qui forment un angle saillant. Il peut être constitué d'approches et contre-approches (ardoise, tuile plate, etc.), d'une bande d'arêtier métallique (couverture métallique), d'éléments spécifiques (tuile mécanique)

Les raccords et finitions de couverture sont souvent traités en ardoises ou à l'aide de matériaux différents comme le zinc, le cuivre, la terre cuite, le plomb...

Nos partenaires